L’avenir est au transport de palettes par bateaux…

Si les bateaux qui transportent des conteneurs ou des marchandises sont de plus en plus nombreux sur les voies navigables belges, le transport de palettes par voie fluviale n’en est encore qu’à ses balbutiements. en tant que pionnier du transport durable, Knauf a décidé de mener un projet pilote visant à évaluer la rentabilité du transport fluvial de palettes en guise d’alternative au transport routier classique. au port de Bruxelles, et plus particulièrement sur le chantier du futur site « Canal Wharf », l’expérience semble concluante !

Après une préparation de plusieurs mois afin de coordonner les différents acteurs dans le projet, le bateau « Oorderdam » de l’armateur Shipit quittait le Quai de chargement depuis l’usine de Wielsbeke. C’est lors d’une matinée fraîche mais ensoleillée que la péniche est apparue au loin avec à son bord des blocs de plâtre d’Isolava. Cette dernière est accueillie avec une certaine impatience par les porteurs du projet sur le quai des Péniches à Bruxelles, nom prédestiné.

Ce quai est situé à un jet de pierre du projet immobilier « Canal Wharf » porté par la société de construction Valens.

Sans perdre de temps, le batelier décharge les produits au moyen de sa grue. Un espace de 1.500 m2, mis à disposition par le Port de Bruxelles, permet d’entreposer les palettes les unes après les autres. Un travail précis et méticuleux car les blocs ne peuvent subir aucun choc. Une véritable maîtrise accompagne les gestes de chacun. Très rapidement la cargaison est au sol, destinée à alimenter le prestigieux chantier « Canal Wharf » ou les hommes s’affairent à la réalisation du gros œuvre. Le constat est sans appel : la navigation intérieure est une véritable alternative au transport routier lorsqu’il s’agit de livrer des palettes de quai à quai.

Le nombre de m² mis à disposition dans le Port de Bruxelles

Le transport fluvial, une solution d’avenir

« Le transport de palettes par voie navigable n’est pas encore assez développé mais les possibilités et perspectives sont énormes ! Je suis heureux que ce transport soit une réussite et je souhaite qu’il soit un exemple pour l’avenir. Je ne crois plus au transport routier, cette façon de procéder à atteint ses limites. Onéreux et polluant, il paralyse l’activité économique de notre pays. C’est maintenant qu’il faut se pencher sur des modes alternatifs de déplacement. C’est une évidence et la Direction de Knauf l’a compris et investit réellement dans le développement de solutions alternatives. Je travaille depuis de nombreuses années sur ce projet et je suis fier que Knauf soit cité en exemple au niveau belge et international. Je me réjouis que notre société fasse partie des pionniers mais je serai encore plus content lorsque je verrai le monde de l’industrie faire comme nous ! Enfin, j’espère le voir … mais si ce n’est pas moi, je le souhaite pour mes petits enfants ! »

Antoon Desmet

Head Sales & Logistics, Knauf Isolava

Des solutions pérennes d’avenir

Ce transport de blocs de plâtre de Knauf au chantier Canal Wharf a évidemment de quoi réjouir le Port de Bruxelles où les matériaux de construction représentent la moitié du trafic. Ceci dit, le Port s’emploie à diversifier ses transports par palettes. C’est ainsi qu’un transport de bières a été testé récemment et que d’autres perspectives se dessinent, explique Philippe Matthis, Directeur Général Adjoint du Port. Outre la livraison de chantiers ponctuels, l’idée est de mettre en place une plateforme de distribution, créée en collaboration avec le Port de Bruxelles, afin de servir les clients grossistes. En 2016, Knauf a ainsi transporté 422.289 tonnes de produits (semi-)finis et de matériaux bruts par bateau. Ces 325 trajets effectués par voie navigable (1.300 tonnes par bateau) ont permis d’éviter 14.000 camions sur la route.

Le nombre de trajets effectués par bateaux

Tonnes transportés par bateau

le nombre de camions évités

Le transport de matériaux par drone

Témoignage de Patrick Renard, Directeur Knauf Belgique.

En 2017, le Groupe Knauf a chargé Knauf Belgique de souligner les efforts de l’entreprise belge en matière de transport et de durabilité.

« Nous avons accepté de relever le défi et ce d’une manière originale : présenter une vidéo « buzz » de livraison de nos produits par… drone! Un moyen assez percutant qui laisse penser que c’est la réalité. Une véritable réussite qui a fait parler de nous : l’objectif est atteint. Et même si aujourd’hui cela tient de l’utopie…

Demain les drones de Knauf deviendront peut-être une réalité et entreront demain dans l’espace aérien belge. La seule chose dont nous sommes sûrs et certains, c’est que nous continuerons de tout mettre en oeuvre au quotidien pour optimaliser nos solutions logistiques, tant pour nos clients que pour l’environnement. »